Activités

Activités à venir 

Nouveau sitehttps://www.pascalcambierateliersetformations.com/

Lâcher-prise et détente pour plus de joie de vivre !


Inscrivez-vous maintenant à cette journée si vous souhaitez :

- Être plus à l'aise et plus détendu-e

- Apprendre à lâcher prise

- Augmenter votre joie de vivre

Être vraiment bien avec vous, les autres et le monde

- Passer à l'action  

Méditation & coaching en mouvement

Danse libre


 
Prévoir une tenue souple, 
un coussin ou/et tapis pour votre confort, de quoi écrire ainsi que de quoi grignoter à partager en auberge espagnole pour goûter vers 16h.

LIEU : Namur (Salzinnes), Pascal Cambier ateliers et formations

DATE : Samedi 29 février de 14h à 19h.

PAF : 55 €. Réduction de 15€ si paiement et inscription avant le 22 février !

Plus d'infos :

 +32 (0) 484 727 535 - pcambier@gmail.com - www.pascalcambier.be

Inscrivez-vous via la billetterie ci-dessous !
Billetterie Weezevent







Coaching individuel !


Vous avez envie de vous désencombrer, de ralentir ou d'atteindre un autre objectif professionnel ou pas, privé ou non, de diminuer votre stress ou d'améliorer votre confiance en vous ?

Contactez le 0484 727 535 pour fixer rendez-vous  !









De la dépression à la maladie de Parkinson : le pouvoir curatif de la danse



Historiquement, le corps et le mouvement ont été largement négligés dans la psychothérapie. Mais les temps changent, car un mouvement croissant de thérapies somatiques et de danse gagne en crédibilité scientifique. Shutterstock
Adrianna Mendrek, Bishop's University
Le corps et le mouvement ont longtemps été négligés par la psychothérapie. Mais les temps changent. Les thérapies somatiques et par la danse acquièrent de plus en plus de crédibilité scientifique.
« Quand un corps bouge, il révèle beaucoup de choses. Danse pour moi une minute, et je te dirai qui tu es. » Mikhaïl Barychnikov
Pourquoi arrête-t-on de danser à mesure qu’on vieillit ? Pourquoi se déconnecte-t-on et se détache-t-on du corps ? Je trouve surprenant que la thérapie par la danse et le mouvement (TDM) ne soit pas plus populaire dans le monde de la psychologie et de la psychothérapie.
En tant que chercheure en neurobiologie comportementale et en psychiatrie, je me suis concentrée pendant une vingtaine d’années presque exclusivement sur le cerveau et la santé mentale, en négligeant le reste du corps.
J’ai fait mes études à la fin des années 1990, la décennie du cerveau. Fascinée par la complexité de cet organe, j’ai complètement oublié qu’il faisait partie de l’organisme, qu’il était intimement lié et en interaction avec le corps entier.
Il est intéressant de noter que mon corps a joué un rôle central dans ma vie personnelle. J’ai eu recours à la danse, au yoga et à de longues promenades pour faire face à divers problèmes de santé mentale.


Une introduction à la thérapie par la danse et le mouvement de l’American Dance Therapy Association.

C’est en partie pour cela que, au cours des dernières années, j’ai commencé à intégrer le travail corporel dans mon enseignement et ma recherche en tant que professeur de psychologie à l’Université Bishop’s, et c’est aussi pour cela que je me suis inscrite à un programme de formation en danse-thérapie au Canada cet été.

Comprendre le corps en mouvement

La thérapie par la danse et le mouvement va au-delà du simple fait de danser. La TDM utilise la danse et le mouvement pour aider à la compréhension, à l’intégration et au bien-être, ainsi que pour atténuer des symptômes indésirables dans diverses populations cliniques.
Contrairement aux thérapies par la parole, la TDM se sert de tout le corps pour atteindre le client principalement sur un plan non verbal et créatif. Le corps en mouvement est à la fois le médium et le message. La TDM considère celui-ci comme le centre de l’expérience humaine, et tient compte du fait que le corps et l’esprit sont en interaction constante.
Tout comme dans les psychothérapies plus traditionnelles, on peut travailler de plusieurs façons avec la TDM. On peut inclure la parole, différents types de musique ou pas de musique du tout. On peut la pratiquer en groupe, avec une seule personne ou un couple. Les thérapeutes dansent parfois avec leurs clients et, à d’autres moments, ils ne font que regarder.
Une séance de thérapie de groupe peut comporter un échauffement et une observation de l’état émotif, mental et physique. On peut ensuite travailler à partir d’un thème qui est apparu spontanément ou que le thérapeute a préparé (par exemple, les émotions difficiles). La séance se termine par un ancrage (reconnexion avec le corps et le soi dans le moment présent) et une conclusion (par exemple avec un geste, un son ou une parole).
Tout cela se fait avec le corps en mouvement ou immobile, mais il peut également y avoir un partage verbal, l’écriture d’un journal, l’exécution d’un dessin et d’autres éléments.


L’exploration de nouveaux mouvements peut aider les gens à voir un plus large éventail de possibilités dans une situation. (Shutterstock)

La thérapie par la danse et le mouvement existe depuis plusieurs décennies, mais elle n’a jamais connu une grande popularité, peut-être en raison d’un manque d’études sérieuses. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, et j’aimerais présenter ici quelques études récentes qui mettent en évidence les bienfaits de la danse et de la TDM sur la régulation émotionnelle, la fonction cognitive et la plasticité neuronale.

Un effet positif sur la dépression

Une des principales raisons qui incitent les gens à danser, c’est le désir de transformer leur état émotionnel. En général, ils souhaitent ressentir plus de joie et de bonheur et réduire le stress et l’anxiété. Depuis sa création, la danse-thérapie, à la façon des psychothérapies somatiques, a mis l’accent sur l’interaction entre le corps et l’esprit, et sur la capacité de réguler les émotions par des changements de postures et de mouvements.
L’exploration de nouveaux mouvements peut faire naître des perceptions et des sentiments nouveaux. Elle peut aussi donner accès à un plus large éventail de possibilités dans une situation donnée. Certains mouvements nouveaux ou anciens peuvent faire monter un contenu refoulé et permettre une meilleure compréhension de soi, de son environnement et de son histoire.
Une des études les plus intéressantes à appuyer cette idée a examiné des mouvements improvisés complexes et identifié des séries de mouvements qui peuvent provoquer des sentiments de bonheur, de tristesse, de peur ou de colère. Les associations entre des émotions et des composantes motrices précises ont déjà été utilisées pour le diagnostic ou la reconnaissance des émotions. Cette étude va plus loin en proposant des techniques qui visent à modifier les émotions.


Un nouveau rapport de l’OMS pour l’Europe montre que l’art peut être bénéfique pour la santé mentale et physique.

Une revue systématique récente de la recherche sur la thérapie par la danse et le mouvement a démontré l’efficacité de celle-ci dans le traitement des adultes souffrant de dépression.

Des bienfaits pour les malades du Parkinson

La danse nécessite généralement l’apprentissage de séquences de pas et de mouvements dans l’espace, en coordination avec la musique. En d’autres termes, elle exige un engagement physique et cognitif important et, à ce titre, elle devrait améliorer non seulement le tonus musculaire, la force, l’équilibre et la coordination, mais aussi la mémoire, l’attention et le traitement visuospatial.
En comparant le travail avec la danse sur une assez longue période (six et dix-huit mois) à l’entraînement physique conventionnel, plusieurs études ont constaté des améliorations de l’attention et de la mémoire verbale et de la neuroplasticité chez les personnes âgées en santé. Les chercheurs ont également observé des améliorations de la mémoire et des fonctions cognitives chez les personnes âgées souffrant d’une légère déficience cognitive après un programme de danse de 40 semaines.
De plus, une méta-analyse récente comprenant sept essais contrôlés randomisés qui ont comparé les effets de la danse-thérapie à des interventions non liées à la danse dans la maladie de Parkinson a révélé que la danse était particulièrement bénéfique pour les fonctions exécutives, qui permettent de planifier, d’organiser et de réguler nos actions.

Modifications de la structure du cerveau

La danse met en action de vastes zones du cortex cérébral ainsi que plusieurs structures cérébrales profondes.
Une revue systématique descriptive récente comprenait huit études bien contrôlées, qui ont toutes démontré des modifications dans la structure du cerveau à la suite d’un travail avec la danse. Ces changements incluaient : une augmentation du volume de l’hippocampe et du parahippocampe (qui jouent un rôle dans la mémoire), une augmentation du volume de la matière grise dans le gyrus précentral (qui joue un rôle dans le contrôle moteur) et l’intégrité de la substance blanche dans le corps calleux (qui joue un rôle dans la communication entre les deux hémisphères).


De nouvelles façons de bouger font naître de nouvelles façons de sentir et de percevoir le monde. (Shutterstock)

Dans l’ensemble, ces études sont compatibles avec l’idée d’utiliser la danse et la TDM pour divers troubles neurologiques et psychiatriques, tels que la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et les troubles de l’humeur, ainsi que pour la population en général.

De nouvelles façons de sentir et de percevoir

Il est clair que la danse a un puissant effet sur le corps humain et la psyché.
La TDM, dès sa création, a mis l’accent sur le fait que le corps est inséparable de l’esprit et en constante interaction avec lui. Ainsi, les sensations, les perceptions, les émotions et la pensée influent sur notre corps et la façon dont nous bougeons. En observant le corps, nous pouvons déceler les états mentaux.
À l’inverse, notre posture et nos mouvements ont le pouvoir de transformer l’état mental, de faire monter des souvenirs refoulés, de libérer la spontanéité et la créativité, de réorganiser le cerveau. De nouvelles façons de bouger et de danser permettent de ressentir et de percevoir le monde autrement.
C’est un des aspects les plus excitants et les plus importants de la TDM, et il est choquant de voir que le corps, le mouvement et la danse ont été presque entièrement ignorés par la psychothérapie conventionnelle. Il est temps que ça change !

Adrianna Mendrek, Professor, Psychology Department, Bishop's University
This article is republished from The Conversation under a Creative Commons license. Read the original article.

Venez découvrir la danse libre. Profitez d'un cycle-découverte de 4 séances à tarif réduit à réserver ici ! 

Contact Improvisation et observation V

Stage avec Céline Robineau et Catherine Kych à Namur les 26 et 27 janvier

Crédit Photos Véronique Drougard
Crédit Photos Véronique Drougard
Catherine Kych et Céline Robineau font partie des membres fondateurs de l’association « L’œil et la main » (www.lolm.eu), qui développe différents projets de contact improvisation à Paris : RiCI (rencontres internationales de contact improvisation), stages, conférences‐jams, laboratoires (« contact et contemplation ») et pratiques de danse contemplative.

Contact Improvisation et observation (bienvenue à toute personne  - même si vous n'étiez pas aux chapitres précédents)


Le contact improvisation est une pratique d’exploration, de co-recherche en mouvement, à travers l’engagement du poids dans l’espace, en relation avec un ou des partenaires. 

Dialogue intime avec la gravité partagée, les forces centrifuges, de friction ou le potentiel élastique des tissus du corps, le contact improvisation est une formidable pratique pour rester alerte, en mouvement et connecté au monde (intérieur et extérieur).

Pendant ce stage, nous serons finement attentifs aux différentes couches de notre vécu pendant les danses (pensées, émotions et perceptions physiques). Elles seront les matériaux-mêmes de nos danses et de nos rencontres : nous y inviterons de la surprise, de la fluidité et des variations de dynamique. Nous observerons aussi comment jouer avec certains paramètres qui influencent notre physicalité.

Parce qu’il n’est pas toujours simple de tout faire à la fois, nous pratiquerons l’attention aux différentes composantes de l’expérience dansée, en dansant mais aussi de manière dissociée ; soit dissociée dans le temps en prenant le temps rétrospectivement de mettre des mots sur sa danse, soit dissociée dans l’espace en étant le témoin de la danse de quelqu’un d’autre.

DATE : Samedi 26 et dimanche 27 janvier de 10h à 17h.
LIEU : Namur - Précisé à l'inscription.
PAF :   180 € . 160 € pour étudiants et demandeurs d'emploi. Early birds : 40 € de réduction si paiement avant le 25 décembre !
Possibilité de participer uniquement le samedi (PAF 100€ en ce cas voir la billetterie - pas de réduction early birds applicable en ce cas).

Conditions d'inscription : Le nombre de places est limité. Pour vous assurer d'une place, merci d'acheter vos places avec la billetterie ou envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB.


Plus d'infos et réservation au 0484 727 535

Billetterie ci-dessous pour vos réservations, cliquer sur le bouton !
Inscription en ligne

NB : Si la billetterie est indisponible,  envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB




Céline ROBINEAU

Tout a commencé par le Contact Improvisation, qui l'a petit à petit éloignée du monde de l'entreprise et de la gestion de projets événementiels pour la plonger dans l'univers des pratiques somatiques, de la gestion du poids, de la gravité et de l'attention ! Elle co-organise depuis 2015 le RICI, premier festival de Contact-Improvisation à Paris (www.lolm.eu).
Formée en Life Art Process® aux Etats-Unis, Céline anime des ateliers et stages de groupe où se mêlent mouvement dansé, poésie, peinture, dessin comme des reflets les uns des autres. Le life art process est un puissant outil de transformation qui permet d’explorer et d’inter-relier les 3 niveaux de conscience (physique, émotionnel et mental/imaginaire) et ainsi de déployer nos potentiels créatifs au quotidien.
Fascinée par l'humain, Céline poursuit une formation en psycho-énergie relationelle qui l'amène au coeur de l'engagement et de l'implication de la relation thérapeutique. Céline participe à différents projets de création chorégraphique en lien avec des thématiques telles que le "geste d'amour en espace public" ou la communication interespèces.

http://celinerobineau.eu/

Catherine KYCH

Catherine Kych danse depuis bientôt trente ans. La danse classique est son fil conducteur, mais à la recherche d’espaces de liberté, de jeu et de partage, elle a plongé en 2007 dans le contact improvisation. Elle s’est enthousiasmée pour cette pratique non‐normative qui offrait la possibilité de rencontrer, d’abord par le toucher et le mouvement - puis par les mots - des « autres », et de construire et déconstruire avec eux le monde.
Chemin faisant, elle s’est dotée de différents outils pour approfondir ses pratiques de danse et d’accompagnement : elle a suivi la formation de « Danse et Thérapie du mouvement » du conservatoire d’Issy‐les‐Moulineaux. Elle y a notamment découvert la CNV (communication non violente) et la pédagogie perceptive de Danis Bois. Quelques années plus tard, le D.U. de « Danse et éducation somatique » de Paris VIII est venu nourrir ses besoins de regard critique sur ses propres pratiques. Enfin, Catherine s’est aussi formée à l’entretien d’explicitation qui s’est trouvé être l’outil qui lui manquait pour accompagner la mise en mots de l’expérience des danseurs. Depuis elle est un membre actif du GREX (www.grex2.com), groupe de recherche sur l’explicitation fondé par Pierre Vermersch (CNRS), qui travaille à forger des outils et une pensée de la psycho-phénoménologie.


Photos de stage

Crédit Photo Boris Swartzman

Crédit Photo Boris Swartzman

Feldenkrais

Feldenkrais : La conscience par le mouvement ("Awareness Through Movement") - Thème : Les muscles fléchisseurs et un dos allégé

Avec Ana Bergamaschi 
Professeure de yoga, danseuse de butoh et Praticienne de la méthode Feldenkrais.


Le développement de la conscience de soi (sa qualité de présence et d'éveil au monde intérieur et extérieur) à travers le mouvement est une des approches créées par le Dr. Moshe Feldenkrais pour optimiser la puissance des connexions cérébrales et corporelles.

En tant que scientifique, il a systématiquement étudié la relation entre sentiment, pensée, mouvement et émotions. L'accent est mis sur l'apprentissage par le biais de l'exploration comme moyen de remettre en question notre fonctionnement par défaut​ ​et créer de nouvelles connexions dans notre cerveau et notre système nerveux,​ ​nous ouvrant une porte pour créer en nous une nouvelle et infinie​ ​gamme de possibilités de sentir, de penser et d'agir dans le monde.

La conscience de la façon dont la pensée affecte nos actions,​ ​et vice versa, a des implications profondes sur notre image de soi,​ ​notre comportement, nos croyances et notre créativité. Tant dis que sensibilité et conscience​ ​augmentent, l'ensemble du système psycho-physique devient plus clair​ ​et plus différencié. La fonctionnalité et le plaisir émergent dans chacune de nos actions quotidiennes grâce à un système nerveux qui est​ ​en train d'être constamment réveillé, changé (neuroplasticité) et adapté​ ​à travers de nouvelles perceptions.

Avec des instructions claires et des mouvements doux, ce cours spécial vous guidera à travers une exploration de la fonction des fléchisseurs​ ​et la coordination avec les extenseurs, ​apportant ​de la facilité à​ la flexion ​ainsi que de la légèreté et​ de la libération dans le dos permettant une​ posture plus équilibrée, plus ancrée et ​procurant donc une confiance en soi augmentée.

Prévoyez de l'eau, un tapis de yoga, un plaid ou une couverture et une tenue souple !

ANA BERGAMASCHI 
est une professeure de yoga passionnée, une danseuse de butoh et surtout une personne qui continue d'étudier, de réfléchir et d'expérimenter ces sujets en relation avec la vie. Elle a commencé son chemin de yoga à 17 ans et elle l'enseigne depuis 2010.
Elle a étudié le yoga classique Hatha avec Pedro Kupfer (Portugal) et a ensuite participé à de nombreux cours et ateliers. Avec un grand intérêt pour la philosophie, elle a étudié la philosophie Advaita Vedanta mais étudie maintenant le shivaïsme tantrique du Cachemire.
Elle pratique la méthode Feldenkrais depuis 2008 et elle est certifiée par la MBS Academy - Feldenkrais' Heritage en tant que praticienne de la méthode Feldenkrais.
Les cours d'Ana sont teintés de son parcours et ont été profondément influencés par certains maîtres qui ont traversé sa vie directement ou à travers leur travail: Pedro Kupfer (Hatha Yoga), Toshi Tanaka (Seitai Ho), José Maria Carvalho (Butoh, Feldenkrais,​ Aïkido), Spinoza, Nietzsche et Deleuze (philosophie), Eric Baret (Shivaïsme du Cachemire), Walt Whitman, Clarice Lispector et Fernando Pessoa (poésie).

DATE : Samedi 13 octobre de 14h30 à 17h30.

Lieu : Pascal Cambier atelier et formations, Rue Alfred Bequet, 2 à 5000 Namur.

Inscriptions : 0484 / 72 75 35 
ou envoyer un mail ou via la billetterie.

Achetez vos billets

PAF : 30 € avant le 5 octobre. 37 € dès le 6 octobre.

Conditions d'inscription : Le nombre de places est limité.

Pour vous assurer d'une place, merci d'acheter vos places avec la billetterie ci-dessous ou envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB

Corps en mouvement et journal créatif

Atelier Corps en mouvement et Journal créatif
Namur – Dimanche 11 novembre de 10h à 16h

Anne-France et Pascal vous proposent un atelier de ressourcement mobilisant le corps et le Journal créatif (méthode de connexion à soi qui allie dessin, écriture et collage).

Atelier accessible à tous les adultes – avec ou sans bagage littéraire, artistique ou en danse ; il faut juste avoir envie de bouger et être curieux. Les ateliers se déroulent dans une atmosphère ludique, détendue et propice à l’intériorité.

Matériel à apporter :
  • tenue souple
  • tapis, plaid ou couverture et coussin
  • carnet A4 avec feuilles blanches unies
  • une paire de ciseaux et de la colle
  • quelques marqueurs, crayons, pastels de couleurs
  • éventuellement de la gouache et des pinceaux
  • eau, pique-nique et boisson pour le temps de midi

Lieu : Rue Alfred Bequet, 2 à 5000 Namur

Inscriptions :
Pascal Cambier – 0484 / 72 75 35 – www.pascalcambier.be
Anne-France Mossoux – 0494 / 72 74 00 – www.ateliers-marquetapage.be

PAF : 50 €.

Conditions d'inscription : Le nombre de places est limité. 


Pour vous assurer d'une place, merci d'acheter vos places avec la billetterie ci-dessous ou envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB

Inscription en ligne

NB : Si la billetterie est indisponible,  envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB

Voix et danse libres

Voix et danse libres>>> Samedi 29 septembre.

Oser sa Voix et sa Danse dans la bienveillance.

Ouvrir la Voix passe par une ouverture du corps et du coeur à laquelle nous invite la Danse libre.

La prise de conscience de l'Espace en nous (avec la résonance des sons purs) et autour de nous (le mouvement en musique), va nous amener à percevoir cette dimension de Grandeur, la nôtre, celle de la Vie et de tous ses possibles.

Nous allons explorer la fluidité du mouvement et de la voix réunis par des danses libres et chantées, des chants du monde, des impros spontanées vocales et corporelles.

Nous partirons d'un travail méditatif de présence au corps via des exercices de respiration, une attention aux sensations corporelles suscitées par le massage, le mouvement et les sons en conscience, pour aboutir à des libérations festives de la Voix et du corps.

Thématique sous-jacente aux danses et expressions créatives libres : La réunion de nos polarités, le couple intérieur, abordés autant lors de moments légers et fun avec humour, que lors d'instants plus solennels de connexion au Sacré en nous.

Samedi 29 septembre 
de 10h à 18h. 
Arrivée à partir de 9h30 afin de commencer à 10h.
Merci pour votre ponctualité

Auberge espagnole sur le temps de midi :)

Fanny anime des ateliers de Yoga du son et de chant spontané et sacré à Liège depuis deux ans. Voir son parcours :
http://www.espace-de-ressourcement.be/praticiens/fanny.muller/fanny.muller.html

Pascal anime des ateliers de danse libre à Namur depuis 10 ans.
https://pascalcambier.blogspot.com/

Tarif : 60 euros
Tarif réduit : 50 euros

Réservations via la billetterie, le lien : Inscription en ligne

Conditions d'inscription : Le nombre de places est limité. Pour vous assurer d'une place, merci d'acheter vos places avec la billetterie ou envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation ou un acompte de 50% sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB au minimum 5 jours avant la date de l'activité.

Pour plus d'infos :
Fanny : 0472 052 744
Pascal : 0484 72 75 35
Contact par mail 

Les langages de l'amour

​Un stage de 2 jours sur les langages de l'amour 

à vivre en couple, en famille, avec des ami-e-s ou juste pour soi




La façon de se "dire" est de la plus haute importance quand il s'agit de communiquer notre amour mais aussi de préserver nos relations amoureuses et affectives.  Les incompréhensions peuvent être nombreuses tant vis-à-vis d'un conjoint, partenaire, ami-e ou de l'un ou l'autre membre de la famille, parent ou enfant.

Parfois même on se dispute, on se fait des reproches et on ne sait plus vraiment quoi faire pour sauver son couple ou une autre relation affective importante.
Mieux vaut prévenir que guérir, pas vrai ? Ce stage vous fera comprendre, vivre et expérimenter les 5 langages par lesquels chacun manifeste son amour et aime en recevoir : les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus, le toucher physique.

En plus de l'expression des mots, c'est une rare opportunité que de vivre ces langages à travers ce stage "expérientiel", corporellement et à travers la richesse de la communication non-verbale et paraverbale dans des exercices pratiques intégrant la parole, l'improvisation et le mouvement. Vous trouverez des témoignages de participants sur ce lien !

Prévoir une tenue souple, de quoi écrire, un objet symbolique à offrir au cours du stage (valeur moins de 5 €) ainsi que votre pique-nique à partager en auberge espagnole pour les temps de midi. 

Ce stage s'adresse à toute personne en bonne santé physique et mentale. Il n'est ni une thérapie ni une psychothérapie. Il ne remplace pas non plus une démarche individuelle d'évolution personnelle. 
Afin de répondre plus adéquatement aux attentes des participants, un entretien téléphonique est souhaité avec chaque participant avant le stage. Merci donc de joindre le 0484 727 535 après votre inscription.

Il vous est possible de payer par Bancontact, Maestro, Visa ou Mastercard ou de simplement réserver votre place via la billetterie ci-dessous (et effectuer, dans un second temps, un virement sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB en indiquant vos nom et prénom ainsi  que langages de l'amour et la date choisie en communication).


LIEU : En région namuroise, précisé après inscription !

DATE : Samedi 27 et dimanche 28 octobre 2018 de 10h15 à 17h30.


PAF :  120 € pour une personne - 220 € pour couple

Inscription : envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB



Témoignages de participants ici !