Contact Improvisation et observation III

Stage avec Céline Robineau et Catherine Kych à Namur les 30 juin et 1er juillet

Crédit Photos Véronique Drougard
Crédit Photos Véronique Drougard
Catherine Kych et Céline Robineau font partie des membres fondateurs de l’association « L’œil et la main » (www.lolm.eu), qui développe différents projets de contact improvisation à Paris : RiCI (rencontres internationales de contact improvisation), stages, conférences‐jams, laboratoires (« contact et contemplation ») et pratiques de danse contemplative.

Contact Improvisation et observation (chapitre 3 - bienvenue à toute personne ayant une pratique de danse ou de CI - même si vous n'étiez pas au chapitre 1 ou 2)


Le contact improvisation est une pratique d’exploration, de co-recherche en mouvement, à travers l’engagement du poids dans l’espace, en relation avec un ou des partenaires. 

Dialogue intime avec la gravité partagée, les forces centrifuges, de friction ou le potentiel élastique des tissus du corps, le contact improvisation est une formidable pratique pour rester alerte, en mouvement et connecté au monde (intérieur et extérieur).

Pendant ce stage, nous serons finement attentifs aux différentes couches de notre vécu pendant les danses (pensées, émotions et perceptions physiques). Elles seront les matériaux-mêmes de nos danses et de nos rencontres : nous y inviterons de la surprise, de la fluidité et des variations de dynamique. Nous observerons aussi comment jouer avec certains paramètres qui influencent notre physicalité.

Parce qu’il n’est pas toujours simple de tout faire à la fois, nous pratiquerons l’attention aux différentes composantes de l’expérience dansée, en dansant mais aussi de manière dissociée ; soit dissociée dans le temps en prenant le temps rétrospectivement de mettre des mots sur sa danse, soit dissociée dans l’espace en étant le témoin de la danse de quelqu’un d’autre.

DATE : Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet de 10h à 17h.
LIEU : Namur - Précisé à l'inscription.
PAF :   180 € . 160 € pour étudiants et demandeurs d'emploi.Possibilité de participer uniquement le samedi (PAF 100€ en ce cas voir la billetterie).

Conditions d'inscription : Le nombre de places est limité. Pour vous assurer d'une place, merci d'acheter vos places avec la billetterie ou envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB


Plus d'infos et réservation au 0484 727 535

Billetterie ci-dessous pour vos réservations, cliquer sur le bouton !
Inscription en ligne



Céline ROBINEAU

Tout a commencé par le Contact Improvisation, qui l'a petit à petit éloignée du monde de l'entreprise et de la gestion de projets événementiels pour la plonger dans l'univers des pratiques somatiques, de la gestion du poids, de la gravité et de l'attention ! Elle co-organise depuis 2015 le RICI, premier festival de Contact-Improvisation à Paris (www.lolm.eu).
Formée en Life Art Process® aux Etats-Unis, Céline anime des ateliers et stages de groupe où se mêlent mouvement dansé, poésie, peinture, dessin comme des reflets les uns des autres. Le life art process est un puissant outil de transformation qui permet d’explorer et d’inter-relier les 3 niveaux de conscience (physique, émotionnel et mental/imaginaire) et ainsi de déployer nos potentiels créatifs au quotidien.
Fascinée par l'humain, Céline poursuit une formation en psycho-énergie relationelle qui l'amène au coeur de l'engagement et de l'implication de la relation thérapeutique. Céline participe à différents projets de création chorégraphique en lien avec des thématiques telles que le "geste d'amour en espace public" ou la communication interespèces.

http://celinerobineau.eu/

Catherine KYCH

Catherine Kych danse depuis bientôt trente ans. La danse classique est son fil conducteur, mais à la recherche d’espaces de liberté, de jeu et de partage, elle a plongé en 2007 dans le contact improvisation. Elle s’est enthousiasmée pour cette pratique non‐normative qui offrait la possibilité de rencontrer, d’abord par le toucher et le mouvement - puis par les mots - des « autres », et de construire et déconstruire avec eux le monde.
Chemin faisant, elle s’est dotée de différents outils pour approfondir ses pratiques de danse et d’accompagnement : elle a suivi la formation de « Danse et Thérapie du mouvement » du conservatoire d’Issy‐les‐Moulineaux. Elle y a notamment découvert la CNV (communication non violente) et la pédagogie perceptive de Danis Bois. Quelques années plus tard, le D.U. de « Danse et éducation somatique » de Paris VIII est venu nourrir ses besoins de regard critique sur ses propres pratiques. Enfin, Catherine s’est aussi formée à l’entretien d’explicitation qui s’est trouvé être l’outil qui lui manquait pour accompagner la mise en mots de l’expérience des danseurs. Depuis elle est un membre actif du GREX (www.grex2.com), groupe de recherche sur l’explicitation fondé par Pierre Vermersch (CNRS), qui travaille à forger des outils et une pensée de la psycho-phénoménologie.


Photos de stage

Crédit Photo Boris Swartzman

Crédit Photo Boris Swartzman